Que faites-vous ? ... quand vous rentrez crevé(e) du boulot !

Bien souvent, les uns et les autres, en rentrant de notre journée de « labeur », nous n’avons plus envie de bouger, de parler, ni de faire quoi que ce soit ! … et nous songeons à devoir nous « recharger les batteries » ou encore « à tenir le coup » ! ou bien nous nous précipitions vers nos canapés … car sommes fatigués(es)

Parfois même, la seule pensée de devoir « faire quelque chose » nous fatigue encore plus ! … Etes-vous d’accord avec moi ?

Et bien, je vous propose de changer votre façon de penser et de voir les choses sous un autre angle et de considérer l’épuisement autrement !

Pour retrouver son énergie et son enthousiasme, il n’y a rien de mieux que de se mettre à l’action ! Et oui, j’ai bien dit : se mettre à l’action, bouger, sortir, voir des gens, faire quelque choses et surtout le contraire de ce que l’on voudrait faire : se jeter sur son lit !

Pour cela, je vous propose de vous parler de la « bataille » qui va se présenter à vous :  

« Introversion[1] V/S Extraversion[2] » … Attention, c’est « extraversion » qui doit gagner !

Imaginez : un informaticien, un comptable ou autre employé de bureau qui va passer la majeure partie de son temps fixé sur un écran d’ordinateur et regarder des choses qui se trouvent à portée de son regard, à portée de main, en tout cas : toujours à la même distance de ses yeux. A la longue il risque de prendre l’habitude de ne regarder que des choses qui se trouvent à cette même distance ! Il pourra alors, à force, avoir tendance à se détacher de son environnement, à se « déconnecter » de son entourage … pour peu qu’en rentrant il se précipite aussi sur sa tablette ou autre smartphone.

Du coup, la bonne chose à privilégier est de s’extravertir. C’est à dire de fixer son attention sur autre chose (attention, je vous entends ! pas votre tablette ni votre écran de télévision)  –  sur autre chose de tout à fait différent de ce qui a été côtoyé pendant la journée et vos heures de travail.

 

Ce que je vous propose c’est de faire du sport, de pratiquer une activité de loisir … de faire quelque chose de différent, fondamentalement différent, ouvert vers l’extérieur et/ou vers les autres …

Nous avons la chance d’habiter dans une région magnifique, où le soir (surtout en cette période)nous tendent les bras : plages, bord  de mer et autres parcs et coins de nature … J’ai testé pour vous : une heure de marche, d’un pas tonique, en fin de journée, au bord de mer, avec ou pas de la musique  dans les oreilles … c’est génial ! Vous rentrez chez vous, prenez une bonne douche et vous vous sentez en pleine forme !

Oui, c’est vrai !

Essayez … vous me direz ?


 


[1] Introversion : signifie, dans ce contexte, regarder vers l’intérieur – se recroqueviller sur soi

[2] Extraversion : signifie, dans ce contexte, être capable de regarder vers l’extérieur


Etes-vous : solution ou problème ?

Peurs, jugements, fermeture … et autres « a priori » sont autant de comportement orientés « problème ».

Lorsqu’une personne se trouve ancrée dans ces comportements, elle ne va pas avancer car elle va :

  • Ignorer = ne pas avoir conscience de ce qui se passe autour d’elle
  • Nier = refuser de voir la vérité
  • Accuser = attaquer, dénoncer, reporter la faute sur l’autre
  • Se justifier = se trouver des excuses de ne pas avoir fait … pour telle ou telle « bonne » raison !

 

Accepter sa part de responsabilité dans ce qui arrive va permettre à toute personne de faire toute la différence et ainsi, lui ouvrir la porte vers des comportements orientés « solution ». C’est alors : confiance, autonomie et ouverture d’esprit qui entrent en action …

 

La personne peut alors :

  • ASSUMER = prendre sa part, la nommer et s’engager
  • PALLIER = réagir et remédier, s’adapter à son environnement
  • APPRENDRE = analyser et améliorer de manière durable
  • IMAGINER = inventer des solutions

 

A votre tour de basculer vers la « SOLUTION » !

Faites le 1er pas et le reste suivra …


Notre pédagogie

  • Une pédagogie différente dans laquelle j’accompagne chaque participant en me mettant un pas de côté mais jamais devant lui. Mon action consiste, entre autres, à renvoyer une image de lui juste et objective pour le faire avancer, lui apprendre à semer pour mieux récolter, lui permettre d’être plus capable …
  • Une pédagogie participative où les participants sont « acteurs » de leur formation. J’apprécie particulièrement que les participants soient « immergés » au cœur de l’action … dans le but de se perfectionner, d’apprendre, d’acquérir de nouvelles compétences … d’expérimenter … en un mot : de FAIRE !
  • Une pédagogie « pétillante » au service des objectifs pédagogiques … j’utilise un panel d’outils et de techniques variés tels que :

Et si on voyait les choses sous un autre angle ?

Imaginons un instant … que l’entreprise soit un jeu !

 

Ce jeu se composerait de :

  • de BUTS et OBJECTIFS à atteindre : satisfaire ses clients, être innovant et performant, augmenter la rentabilité du service, trouver de nouveaux marchés … 
  • de CONTRAINTES et de PROBLEMES : problème de communication, de gestion des équipes, de gestion de temps et/ou de stress, manque de motivation, différences de point de vue …) 
  • de LIBERTES : transmettre ses idées, organiser son travail, vouloir évoluer dans son métier …).

 

Dans ce jeu, il y aurait une problématique à résoudre, des situations auxquelles il faudrait faire face … Pour y jouer, il serait nécessaire de connaître et appliquer les règles du jeu …

Pour gagner, il faudrait savoir « sortir son épingle du jeu » mais surtout, il serait nécessaire d’avoir les bonnes cartes en main : les atouts !

 

C’est dans cette optique que j’ai créé L’Atout Consultant : pour mettre à disposition des acteurs de l’entreprise (directeurs, managers, collaborateurs …) les atouts qui assurent la réussite !